Billet: L.A day 3

« (précédent) | » (suivant)

L.A day 3

Universal Studios

Aujourd’hui, Dimanche nous avons planifié la visite des studios Universal. Il s’agit d’un parc à la DisneyLand, un peu plus petit avec des attractions sur le thème du cinéma d’Hollywood.

Parking 15 ou 20$ selon l’éloignement, tickets à 77$ (à acheter en ligne avant de partir – valables 2 jours, mais, à moins d’avoir 15 ans et d’être fan de ce types d’attraction…)

Il s’agit aussi de studios réels avec des immenses buildings de tournage où sont créés les décors. On ne voit de cela que l’extérieur: sans grand intérêt par conséquent. Le guide du petit train vous explique ici telle série est tournée, ici tel film, etc…

Attractions

Ensuite on passe sur quelques attractions, comme un village Méxicain où, d’un coup, un orage est créé et où une inondation dévale la rue vous éclaboussant au passage, ou bien un tunnel king-Kong 3D (lunettes prise au départ) où un film est projeté tout autour de vous et où les wagons sont secoués (fort!). On assiste au combat entre Kong et un dinosaure. Ca dure 5 minutes et bon, ben voilà quoi. (Suis-je blasé?)

On apercoit aussi un immense mur bleu (big blue wall) devant un vaste espace et un bassin. C’est destiné à faire un décor virtuel sur le bleu et créer un océan. Les acteurs sont dans le bassin et on donne l’illusion de la mer autour (ex: Appolo 13, la fin). Bien de savoir, mais comme quand on visite c’est totalement vide…

Décors

Ensuite vous arpentez des vraies fausses rues de New-York ou de villes types. On reconnait de suite la place de Retour vers le Futur, sans l’horloge sur l’hotel de ville. D’autres séries y sont tournées et ce décor a servi des dizaines de fois (centaines?) pour pleins de films en fait. Il suffit de l’accessoiriser de manière adéquate pour recréer une ville de «n’importe quelle époque».

Crash par terre

Le décor le plus impressionnant reste celui de la Guerre des Mondes, la rue du crash du 747 avec les maisons éventrées, la fumée et les morceaux du Boing (un vrai 747).

On a droit un tremblement de terre dans une station du métro (tournage de Bones parait-il). Se mettre dans les wagons de tête sinon vous ne verrez pas grand chose quand le métro vous tombe dessus.

Desperate

Pour les fans de Desperate Housewives, on passe dans « truc » Lane (désolé je ne me souviens plus du nom de la rue de la série que je ne regarde pas) où sont tournées les scènes extérieures (les maisons ne sont que des façades, les fleurs sont fausses).

Miam

On termine sur le port de Amytiville Island pour une scène de Jaws (les Dents de la mer) avec un gros requin qui bouffe un faux plongeur et qui vient vous frôler ensuite avec destruction d’un ponton où la pompe à essence explose.

Tout cela est bien daté, mais c’est sympa quand même.

Les autres attractions sont soit des « Rides » (jamais je ne monterais dans ces truc là!) comme les Simpsons par exemple, soit des spectacles (Water World) ou des « walkThrought » où on traverse, par exemple, la Maison des horreurs.

Bouh!

Pour cette dernière, c’est un peu le train fantôme à pied, on suit un couloir en marchant dans l’obscurité avec des bruits « effrayants » des automates tout nazes et quelques décors horrifiques. Plus quelques gars déguisés avec masques en latex qui vous sautent dessus par derrière. Si on se fait surprendre, ca peut être très flippant, mais ca ne vaut pas la maison hantée de Disney. Plutôt pour les adolescentes qui hurlaient de bout en bout (???)

Acting

Vous poserez devant les bagnoles de Fast and Furious ou des Blues Brothers, aurez chaud devant le spectacle des « Animal at Work » pour des démos de dressages vraiment légères.

Plouf plouf

Seul Water World tire son épingle su jeu avec un spectacle de cascades très arrosé (15 premiers rangs attention!). Les cascadeurs s’amusent, ca explose, (scène finale tout particulièrement). Ne comptez pas sur du théatre non plus hein.. mais c’est ….. raffraichissant.

I’ll be back!

La visite de « Cyberdine Systems » pour l’attraction T2 -3D est aussi une des meilleures qu’a à offrir ce parc. Mais là encore c’est bien court!

Petite mise en bouche durant l’attente dans l’antichambre de la salle de cinéma avec un vrai faux clip de promo de Cyberdine, piraté par Sarah Connors, puis en salle de ciné une démo de prototypes TX00 qui « tirent » sur des ciblent en carton au plafond. Sarah Connors et John font interruption pour saboter l’installation, aidés par l’arrivée sur scène d’un faux Shwarzy qui entraine John dans le futur apocalytique (dans le film 3D).
C’est sympa.

Nous n’avons pas fait Shreck -4D à cause de mon cadet, mais je pense que ca aussi peut valoir le coup.

En haut


Etre informé des nouveaux articles : gestion Abonnement

Commentaires clos.

Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar
En haut