Billet: San Francisco

« (précédent) | » (suivant)

San Francisco

Sitting on the docks of the bay…

San Francisco est surnommée « The City by the Bay »

The city by the Bay, tableau de Bil Bell

The city by the Bay (par Bill Bell)

Un port naturel découvert seulement au XVIIIe siècle, par des missionnaires espagnols : cachée par le brouillard, la baie avait échappé à tout le monde !
Saint François d’Assise étant le patron de ces missionnaires, la ville prendra le nom de San Francisco. On construit alors une première église qui lui est dédiée, et des colons espagnols venus du Mexique commencent à s’y installer… (source : routard.com)

 

 

Nous avons donc quitté le Cedar Lodge en longeant la Merced River. Paysages typiquement Alpins, encaissés puis vallonnés, la Sierra s’éfface doucement au profit de plaines riches d’élevages et d’agriculture. Des petites villes bien sympas et la campagne comme dans les films.

3h30 de route nous amènent vers SF, le traffic augmente avec la largeur des highways.

Jusqu’à présent c’était plutôt peinard, mais maintenant ca commence à ressembler à la circulation de chez nous. Ca devient bordelique et j’ai l’impression que personne ne respecte vraiment les speed limit… n’ont pas beaucoup de radars automatiques ici…

On a eu droit quand même à une « interception » en live sur l’autoroute d’un type qui m’a doublé assez vite. J’ai vu la voiture de flic sur un pont démarrer puis nous dépasser à fond par la droite et allumer ses gyros derrière l’autre gars qui s’est mis de suite sur la bau… j’ai pas vu la suite…

La traversée des champs d’éoliennes est aussi assez rigolote. Un peu plus tard nous entrons à San Francisco par le N-E et le Bay Bridge

Malgré ca la 1ère impression de SF est plutôt moyenne car la ville est sale comparée à NYC, les clochards sont omniprésents aussi, parfois un peu collants et rien ne semble parfaitement entretenu.

Par contre on a eu la chance d’arriver vers le golden Gate sous le soleil, ce qui est rare; Le site est vraiment sympa, et on a mitraillé. C’est l’unique fois où le pont se montrera vraiment en 3 jours. Les nuages du Pacifique envahissent la baie le matin jusqu’à midi, puis c’est soleil, mais parfois ils reviennent en force vers 16h. Entre vent et nuages la température est assez basse et dépasse rarement les 23°C, mais la plupart du temps il faut un polaire et une écharpe. Le Pacifique est glacé.

La vue sur Alcatraz (The Rock) est dégagée s’il fait beau temps et les planches à voiles sont partout autour dans la baie.

Notre hôtel est sur Van Ness, une grande avenue qui descend vers la mer à Fisherman Wharf, mais assez loin à pied (10 minutes). Malgré que ce soit Dimanche soir, dès 21h dans le bloc suivant c’est la zone : plus rien ne bouge (sauf les bagnoles, et encore).

C’est un Comfort Inn banal sans âme et les lits sont dignes d’un hôtel français du siècle dernier (140 de large au mieux ??)

Le coût du parking auto est de 26$/nuit, breakfast inclu.

to be continued

En haut


Etre informé des nouveaux articles : gestion Abonnement

Commentaires clos.

Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar
En haut